VIDAL Recos

Dyslipidémies

Prise en charge
Mise à jour : 22 Janvier 2019
Prise en charge
Dépistage d'une dyslipidémie chez le patient à risque cardiovasculaire
Dépistage d'une dyslipidémie chez le patient à risque cardiovasculaire
Dépistage d'une dyslipidémie chez le patient sans risque cardiovasculaire
Dépistage d'une dyslipidémie chez le patient sans risque cardiovasculaire
1
Facteurs de risque cardiovasculaire
Ils sont à rechercher systématiquement : homme ≥ 50 ans, femme ≥ 60 ans ou ménopausée ; antécédents familiaux de maladie coronaire précoce ; tabagisme actuel ; HTA ; diabète de type 2. Par ailleurs, l'hypo-HDL-c < 0,40 g/l (0,9 mmol/l) et l'hyper LDL-c ≥ 1,60 g/l (4,1 mmol/l) sont des facteurs de RCV.
2
Exploration d'une anomalie lipidique (EAL)
Elle comprend : dosage du CT, du HDL-c, des TG, et calcul du LDL-c. Le prélèvement doit être fait après 12 heures de jeûne strict.
Le dosage des apolipoprotéines A1 et B est réservé aux hypercholestérolémies majeures, aux hyper- ou hypo-HDLémies importantes (> 1 g/l ou < 0,25 g/l), aux hypertriglycéridémies sévères ≥ 4 g/l.
Les seuils retenus sont différents selon les recommandations. Il était admis que, en cas de risque cardiovasculaire élevé à très élevé, le niveau de LDL-c devait être < 1,30 g/l, voire < 1 g/l. Selon les recommandations récentes, l'objectif thérapeutique (LDL-c cible), dépend des facteurs de RCV.
3
Formule de Friedewald : calcul du LDL-c
Le plus souvent, le LDL-c n'est pas dosé, mais calculé selon la formule de Friedewald.
LDL-c = CT - HDL-c - (TG/5) en g/l, ou
LDL-c = CT - HDL-c - (TG/2,2) en mmol/l.
Ce calcul n'est possible que si les TG sont inférieurs à 3,4 g/l (3,75 mmol/l) et en l'absence de chylomicrons.
4
Mesure de la glycémie à jeunGrade C
Elle est systématique, le diabète étant associé à une dyslipidémie : hausse des TG et baisse du HDL-c.
5
L'hypo-HDLémie
Elle est le plus souvent associée à une hypertriglycéridémie, un diabète ou une obésité, ainsi qu'à la sédentarité.
6
Stratégie thérapeutiqueAE
Hypertriglycéridémie et hyper-LDLémie peuvent être associées (voir Cas particuliers).
L'abaissement du LDL-c est le meilleur indicateur d'efficacité de prévention cardiovasculaire par hypolipidémiant.Grade A La cible thérapeutique est établie selon les facteurs de RCV (voir Évaluation).
1
Facteurs de risque cardiovasculaire
Ils sont à rechercher systématiquement : homme ≥ 50 ans, femme ≥ 60 ans ou ménopausée ; antécédents familiaux de maladie coronaire précoce ; tabagisme actuel ; HTA ; diabète de type 2. Par ailleurs, l'hypo-HDL-c < 0,40 g/l (0,9 mmol/l) et l'hyper LDL-c ≥ 1,60 g/l (4,1 mmol/l) sont des facteurs de RCV.
2
Exploration d'une anomalie lipidique (EAL)
Elle comprend : dosage du CT, du HDL-c, des TG, et calcul du LDL-c. Le prélèvement doit être fait après 12 heures de jeûne strict.
Le dosage des apolipoprotéines A1 et B est réservé aux hypercholestérolémies majeures, aux hyper- ou hypo-HDLémies importantes (> 1 g/l ou < 0,25 g/l), aux hypertriglycéridémies sévères ≥ 4 g/l.
Les seuils retenus sont différents selon les recommandations. Il était admis que, en cas de risque cardiovasculaire élevé à très élevé, le niveau de LDL-c devait être < 1,30 g/l, voire < 1 g/l. Selon les recommandations récentes, l'objectif thérapeutique (LDL-c cible), dépend des facteurs de RCV.
3
Formule de Friedewald : calcul du LDL-c
Le plus souvent, le LDL-c n'est pas dosé, mais calculé selon la formule de Friedewald.
LDL-c = CT - HDL-c - (TG/5) en g/l, ou
LDL-c = CT - HDL-c - (TG/2,2) en mmol/l.
Ce calcul n'est possible que si les TG sont inférieurs à 3,4 g/l (3,75 mmol/l) et en l'absence de chylomicrons.
4
Mesure de la glycémie à jeunGrade C
Elle est systématique, le diabète étant associé à une dyslipidémie : hausse des TG et baisse du HDL-c.
5
L'hypo-HDLémie
Elle est le plus souvent associée à une hypertriglycéridémie, un diabète ou une obésité, ainsi qu'à la sédentarité.
6
Stratégie thérapeutiqueAE
Hypertriglycéridémie et hyper-LDLémie peuvent être associées (voir Cas particuliers).
L'abaissement du LDL-c est le meilleur indicateur d'efficacité de prévention cardiovasculaire par hypolipidémiant.Grade A La cible thérapeutique est établie selon les facteurs de RCV (voir Évaluation).
La suite de cette rubrique est réservée aux professionnels de santé libéraux et pharmaciens d'officine exerçant en France (en activité, étudiants ou retraités), et disposant d'un compte valide.

Se connecter ou S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.