Accompagner l'évolution
des pratiques médicales

VIDAL Recos

TDAH

Prise en charge
Mise à jour : 21 Juillet 2022
Prise en charge
TDAH
TDAH
1
Prise en charge psychoéducative et psychothérapique
Globale, la prise en charge doit être systématiquement mise en œuvre et associe les parents (guidance parentale, groupes de parents, thérapie familiale, etc.) et l'enfant.
La prise en charge psychoéducative est la seule autorisée avant l'âge de 6 ans, accompagnée éventuellement de rééducation de la psychomotricité et/ou de rééducation orthophonique en fonction des comorbidités.
2
Traitement médicamenteux
Il est recommandé en cas d'efficacité insuffisante des mesures psycho-éducatives (psychologiques, éducatives et familiales) chez les enfants de plus de 6 ans.
Seul le méthylphénidate a l'AMM en France dans le TDAH.
3
Rythme d'administration
Le traitement en 2 prises (matin et midi) s'adresse plutôt aux enfants les plus jeunes, dont le trouble est essentiellement gênant à l'école ; celui en 3 prises (matin, midi, soir), aux enfants plus âgés dont la vie familiale est très perturbée par le trouble.
Si les circonstances de vie ne permettent pas plusieurs prises par jour, il est possible de prescrire 1 comprimé de Concerta LP 18 mg, avec adaptation de la dose quotidienne par paliers hebdomadaires de 18 mg ; ou 1 comprimé de Quasym LP 10 mg ou de Medikinet 10 mg LM, avec une adaptation de la dose quotidienne par paliers hebdomadaires de 10 mg.
4
Optimisation de posologie
RITALINE : la posologie optimale se situe entre 0,3 et 1 mg/kg par jour, sans dépasser 60 mg/jour. L'augmentation de la dose quotidienne se fait par paliers hebdomadaires de 5 à 10 mg.
CONCERTA LP : adaptation de la dose quotidienne par paliers hebdomadaires de 18 mg, sans dépasser 54 mg en 1 prise/jour.
QUASYM LP : adaptation de la dose quotidienne par paliers hebdomadaires de 10 mg, sans dépasser 60 mg/jour.
MEDIKINET LM : adaptation de la dose quotidienne par paliers hebdomadaires de 5 à 10 mg, sans dépasser 60 mg par jour.
En l'absence d'amélioration après un mois d'adaptation, le traitement doit être interrompu.
5
Passage à une forme à libération prolongée
Il est possible lorsque la posologie optimale a été trouvée.
6
Durée du traitement
Elle n'est pas prévisible. Des interruptions sont recommandées, en particulier pendant les vacances scolaires, pour évaluer si le traitement est toujours indiqué.
1
Prise en charge psychoéducative et psychothérapique
Globale, la prise en charge doit être systématiquement mise en œuvre et associe les parents (guidance parentale, groupes de parents, thérapie familiale, etc.) et l'enfant.
La prise en charge psychoéducative est la seule autorisée avant l'âge de 6 ans, accompagnée éventuellement de rééducation de la psychomotricité et/ou de rééducation orthophonique en fonction des comorbidités.
2
Traitement médicamenteux
Il est recommandé en cas d'efficacité insuffisante des mesures psycho-éducatives (psychologiques, éducatives et familiales) chez les enfants de plus de 6 ans.
Seul le méthylphénidate a l'AMM en France dans le TDAH.
3
Rythme d'administration
Le traitement en 2 prises (matin et midi) s'adresse plutôt aux enfants les plus jeunes, dont le trouble est essentiellement gênant à l'école ; celui en 3 prises (matin, midi, soir), aux enfants plus âgés dont la vie familiale est très perturbée par le trouble.
Si les circonstances de vie ne permettent pas plusieurs prises par jour, il est possible de prescrire 1 comprimé de Concerta LP 18 mg, avec adaptation de la dose quotidienne par paliers hebdomadaires de 18 mg ; ou 1 comprimé de Quasym LP 10 mg ou de Medikinet 10 mg LM, avec une adaptation de la dose quotidienne par paliers hebdomadaires de 10 mg.
4
Optimisation de posologie
RITALINE : la posologie optimale se situe entre 0,3 et 1 mg/kg par jour, sans dépasser 60 mg/jour. L'augmentation de la dose quotidienne se fait par paliers hebdomadaires de 5 à 10 mg.
CONCERTA LP : adaptation de la dose quotidienne par paliers hebdomadaires de 18 mg, sans dépasser 54 mg en 1 prise/jour.
QUASYM LP : adaptation de la dose quotidienne par paliers hebdomadaires de 10 mg, sans dépasser 60 mg/jour.
MEDIKINET LM : adaptation de la dose quotidienne par paliers hebdomadaires de 5 à 10 mg, sans dépasser 60 mg par jour.
En l'absence d'amélioration après un mois d'adaptation, le traitement doit être interrompu.
5
Passage à une forme à libération prolongée
Il est possible lorsque la posologie optimale a été trouvée.
6
Durée du traitement
Elle n'est pas prévisible. Des interruptions sont recommandées, en particulier pendant les vacances scolaires, pour évaluer si le traitement est toujours indiqué.
Cas particuliers
TDAH chez l'adulte
La plupart (2/3) des enfants atteints de TDAH gardent des symptômes à l'âge adulte, sans nécessairement continuer à satisfaire tous les critères diagnostiques de la maladie. En effet, les symptômes d'hyperactivité diminuent généralement avec l'âge, alors que, le plus souvent, les symptômes d'inattention et d'impulsivité persistent.
Ainsi, si le TDAH est une pathologie de l'enfance, il peut persister ou n'être diagnostiqué qu'à l'âge adulte. Les critères diagnostiques spécifiques à partir de 17 ans sont précisés dans le DSM 5.
En cas de diagnostic tardif, la stratégie thérapeutique est identique à celle de l'enfant : le traitement médicamenteux est réservé aux situations d'échec des mesures non médicamenteuses (psychoéducation, thérapies cognitivo-comportementales, etc.).
Chez l'adulte, la poursuite d'un traitement par méthylphénidate initié durant l'enfance est autorisée avec les spécialités CONCERTA LP, RITALINE LP et MEDIKINET, mais seule RITALINE LP est utilisable en instauration de traitement.
La suite de cette rubrique est réservée aux professionnels de santé libéraux et pharmaciens d'officine exerçant en France (en activité, étudiants ou retraités), et disposant d'un compte valide.

Se connecter ou S'inscrire