VIDAL Recos

HBPM (traitement par)

A savoir
Mise à jour : 16 Décembre 2021
A savoir
Les héparines de bas poids moléculaire (HBPM), fragments de l'héparine naturelle, d'efficacité antithrombotique plus prolongée que celle-ci, utilisables par voie sous-cutanée en 1 ou 2 injections par jour, ont pris une place primordiale dans le traitement préventif et curatif de la maladie thromboembolique veineuse (MTEV).
Indications
Les HBPM ont des indications prophylactiques et curatives variables selon les spécialités (se reporter au RCP) : traitement préventif de la thrombose veineuse profonde (TVP) en chirurgie et chez les patients alités pour une affection médicale aiguë, prévention de la coagulation du circuit de circulation extracorporelle (CEC) lors de l'hémodialyse, traitement curatif de la TVP constituée, de l'embolie pulmonaire sans signe de gravité et des syndromes coronariens aigus (SCA) avec ou sans sus-décalage du segment ST (en association avec les antiagrégants plaquettaires).
Contre-indications
Les contre-indications des HBPM sont : un antécédent de thrombopénie induite par l'héparine (TIH), une insuffisance rénale sévère (clairance de la créatinine ≤ 15 ml/min pour l'énoxaparine et ≤ 30 ml/min pour les autres HBPM) et bien sûr, des troubles de l'hémostase et la présence d'une lésion susceptible de saigner.
Effets indésirables
Le risque hémorragique, majoré en cas de non-respect des modalités thérapeutiques recommandées, a une incidence d'environ 3 %. La TIH est rare, mais doit être évoquée devant une thrombopénie significative ou une aggravation de la thrombose sous traitement. Des cas d'hyperkaliémie ont été décrits.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.