VIDAL Recos

Dépendance aux opiacés (traitement de substitution)

Contexte
Mise à jour : 22 Janvier 2019
Contexte
Le diagnostic de dépendance aux opiacés se caractérise par la perte de contrôle de l'usage, malgré la reconnaissance par le patient des problèmes familiaux, sociaux et sanitaires liés à cet usage. L'existence éventuelle de manifestations de sevrage (larmoiement, rhinorrhée, frissons, myalgies, insomnies, irritabilité, anxiété) ou de tolérance aux opiacés n'est pas nécessaire au diagnostic.
Le traitement de substitution aux opiacés vise à permettre une prise en charge médicale, psychologique et sociale des patients.
Deux médicaments de substitution sont actuellement disponibles : la buprénorphine et la méthadone.
Plus de 100 000  personnes sont actuellement traitées par buprénorphine en France, 25 000 par méthadone.
La buprénorphine haut dosage (BHD) peut être prescrite par tout médecin et délivrée en ville d'emblée. Elle est prescrite à 90 % par des médecins de ville. La prescription initiale de la méthadone est réservée aux praticiens des centres de soins spécialisés en toxicomanie (CSST) et des établissements de santé, avec relais possible en ville.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.