VIDAL Recos

Rééducation fonctionnelle : Parkinson (maladie de)

Introduction
Mise à jour : 19 Octobre 2021
Introduction
La rééducation occupe une place majeure dans la vie du patient parkinsonien. La kinésithérapie cherche à ralentir l'évolution des troubles de la motricité et de la posture. Le travail orthophonique s'attache à réduire les troubles de la parole et de la déglutition, les troubles cognitifs et la micrographie. Le guide du parcours du soin de la HAS présente en détail les méthodes utilisées en kinésithérapie et en orthophonie. Les autres techniques rééducatives utilisées dans les troubles locomoteurs (taï-chi, stratégies pour les mouvements complexes, danse etc.) ont fait l'objet d'une évaluation de la HAS en 2016 (fiche mémo, HAS, juin 2016 et rapport d'élaboration, HAS, septembre 2016).
Dès les stades précoces, le principe directeur de la rééducation est celui de la compensation par la motricité volontaire du déficit en motricité automatique. L'évaluation initiale des troubles locomoteurs à l'aide des échelles évaluées par la HAS en 2016 servira de ligne de base dans l'évolution.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.