VIDAL Recos

Rééducation fonctionnelle : Obésité

Introduction
Mise à jour : 22 Janvier 2019
Introduction
L'activité physique et la rééducation ont une place aux côtés de toutes les mesures hygiénodiététiques indispensables et médicamenteuses éventuelles.
L'activité physique aérobie (endurance) doit être particulièrement encouragée à tout âge, notamment chez l'enfant et l'adolescent. Elle ne fait pas maigrir en soi, mais contribue, lorsqu'elle est prolongée et régulière, à réguler les réserves d'énergie en favorisant l'utilisation des lipides. Elle permet d'améliorer les capacités à l'effort et apporte un réel confort dans la vie quotidienne. L'augmentation de l'activité physique doit être encouragée dans tous les actes quotidiens : préférer les escaliers aux ascenseurs, pratiquer la marche rapide, le jardinage, etc.
La rééducation et l'activité physique doivent être menées initialement sous surveillance médicale des pathologies fréquemment associées (HTA, insuffisance coronarienne, diabète, etc.), et en décharge relative (en milieu aquatique) en cas d'arthrose évoluée des membres inférieurs.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.