Accompagner l'évolution
des pratiques médicales

VIDAL Recos

Insuffisance rénale chronique

La maladie
Mise à jour : 23 Août 2022
La maladie
L'insuffisance rénale chronique (IRC) est une affection, souvent progressive, entraînant une réduction des fonctions d'épuration et des fonctions endocrines du rein. Un dépistage annuel (créatininémie et albuminurie/créatininurie) est recommandé dans la population à risque.
Physiopathologie
Les principaux facteurs de risque d'IRC sont : âge, diabète, HTA, insuffisance cardiaque, obésité, maladies de système ou auto-immunes, affections urologiques et antécédents familiaux de maladie rénale.
Epidémiologie
La prévalence de l'IRC augmente depuis plusieurs décennies. En 2019, environ 11 000 patients ont débuté un traitement par dialyse ou transplantation. Leur âge médian au début de la dialyse était de 71 ans. 450 ont été transplantés d'emblée (greffe préemptive). Les maladies causales observées au stade d'IR terminale sont approximativement dans 26 % des cas l'hypertension et autres maladies vasculaires, dans 22 % des cas le diabète, dans 11 % les néphropathies glomérulaires primitives, dans 6 % des cas les polykystoses et autres dans 35 % des cas.
Complications
Le patient insuffisant rénal doit être considéré comme un patient à très haut risque cardiovasculaire. En effet, l'insuffisance rénale, indépendamment des facteurs de risque cardiovasculaire classiques, multiplie la morbimortalité cardiovasculaire par un facteur variant de 4,9 à 19 selon les publications.
Les autres complications de l'IRC sont l'anémie, l'hyperkaliémie, l'acidose métabolique, les troubles du métabolisme phosphocalcique et les complications osseuses.