VIDAL Recos

Diététique : Enrichissement alimentaire chez la personne âgée

Contexte
Mise à jour : 22 Janvier 2019
Contexte
La dénutrition protéino-énergétique de la personne âgée entraîne des pertes tissulaires, notamment musculaires, qui favorisent la survenue de maladies (pathologies infectieuses, troubles trophiques, etc.), aggravent le pronostic des maladies en cours et augmentent le risque de décès.
Le dépistage de la dénutrition, recommandé chez toutes les personnes âgées, doit être réalisé au minimum une fois par an en ville. Il doit également être pratiqué en cas de modification du cadre de vie (perte du conjoint, hospitalisation, etc.). En institution, le rythme du dépistage doit être mensuel.
Cette annexe précise comment « enrichir » l'alimentation. Lire Dénutrition de la personne âgée.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.