VIDAL Recos

Fièvre de l'enfant

Prise en charge
Mise à jour : 22 Janvier 2019
Prise en charge
Fièvre de l'enfant
Fièvre de l'enfant
1
Signes de gravité
Ils sont de 2 ordres, sachant qu'il est difficile d'attribuer à la fièvre ou à une infection potentiellement sévère (IPS) la plupart des symptômes :
gravité liée aux conséquences d'une fièvre très élevée : enfant plaintif, douloureux, irritable, inconsolable, avec troubles de la vigilance et/ou du tonus, anomalies du cri, troubles du comportement, pâleur, aspect marbré, hyporéactivité, difficultés d'alimentation, temps prolongé de recoloration cutanée, signes de déshydratation, convulsions ;
gravité liée à l'étiologie infectieuse : toutes les manifestations précitées plus certaines liées à l'étiologie (purpura, nuque raide, fontanelle bombée, troubles de la conscience, anomalies hémodynamiques, signes de détresse respiratoire, signes d'infection des parties molles, etc.).
La perception des parents doit être prise en compte.
2
Médicaments antipyrétiques
Paracétamol en monothérapie en 1re intention pendant les 24 premières heures ou, en cas de contre-indication, ibuprofène ou kétoprofène.
L'association d'emblée d'antipyrétiques, en alternance, n'est pas recommandée (SFP, 2004 ; ANSM, 2005).
3
Antibiothérapie éventuelle
En l'absence d'IPS, elle peut être justifiée en cas de suspicion d'infection bactérienne chez un nourrisson très fébrile (ex : otite moyenne aiguë).
4
Moyens physiques
Proposer fréquemment à boire, ne pas trop couvrir l'enfant, ne pas augmenter la température de la pièce. Le bain tiède ou l'enveloppement frais ne sont plus recommandés car d'effet modeste et transitoire, et ils majorent l'inconfort de l'enfant.
5
Surveillance de l'enfant
Prise régulière de la température.
Réexamen de l'enfant en cas de persistance d'une fièvre supérieure à 38,5 °C malgré un traitement bien conduit, de survenue de signes de mauvaise tolérance hémodynamique ou neurologique, ou de toute nouvelle manifestation.
6
Association d'antipyrétiques
En cas d'inefficacité du paracétamol à dose maximale, ibuprofène ou kétoprofène peuvent être associés en alternance.
L'utilisation d'un AINS, dont l'aspirine, doit être évitée chez un enfant atteint de varicelle : risque de complications infectieuses cutanées et sous-cutanées. De plus, l'aspirine ne doit pas être utilisée en cas d'épisode d'allure grippale.
1
Signes de gravité
Ils sont de 2 ordres, sachant qu'il est difficile d'attribuer à la fièvre ou à une infection potentiellement sévère (IPS) la plupart des symptômes :
gravité liée aux conséquences d'une fièvre très élevée : enfant plaintif, douloureux, irritable, inconsolable, avec troubles de la vigilance et/ou du tonus, anomalies du cri, troubles du comportement, pâleur, aspect marbré, hyporéactivité, difficultés d'alimentation, temps prolongé de recoloration cutanée, signes de déshydratation, convulsions ;
gravité liée à l'étiologie infectieuse : toutes les manifestations précitées plus certaines liées à l'étiologie (purpura, nuque raide, fontanelle bombée, troubles de la conscience, anomalies hémodynamiques, signes de détresse respiratoire, signes d'infection des parties molles, etc.).
La perception des parents doit être prise en compte.
2
Médicaments antipyrétiques
Paracétamol en monothérapie en 1re intention pendant les 24 premières heures ou, en cas de contre-indication, ibuprofène ou kétoprofène.
L'association d'emblée d'antipyrétiques, en alternance, n'est pas recommandée (SFP, 2004 ; ANSM, 2005).
3
Antibiothérapie éventuelle
En l'absence d'IPS, elle peut être justifiée en cas de suspicion d'infection bactérienne chez un nourrisson très fébrile (ex : otite moyenne aiguë).
4
Moyens physiques
Proposer fréquemment à boire, ne pas trop couvrir l'enfant, ne pas augmenter la température de la pièce. Le bain tiède ou l'enveloppement frais ne sont plus recommandés car d'effet modeste et transitoire, et ils majorent l'inconfort de l'enfant.
5
Surveillance de l'enfant
Prise régulière de la température.
Réexamen de l'enfant en cas de persistance d'une fièvre supérieure à 38,5 °C malgré un traitement bien conduit, de survenue de signes de mauvaise tolérance hémodynamique ou neurologique, ou de toute nouvelle manifestation.
6
Association d'antipyrétiques
En cas d'inefficacité du paracétamol à dose maximale, ibuprofène ou kétoprofène peuvent être associés en alternance.
L'utilisation d'un AINS, dont l'aspirine, doit être évitée chez un enfant atteint de varicelle : risque de complications infectieuses cutanées et sous-cutanées. De plus, l'aspirine ne doit pas être utilisée en cas d'épisode d'allure grippale.
Cas particuliers
Fièvre prolongée
Elle est définie par une fièvre d'une durée supérieure à 5 jours chez le nourrisson et à 7 jours chez l'enfant. Un interrogatoire et un examen clinique très précis doivent être menés. Certains examens complémentaires peuvent être utiles : NFS, plaquettes, VS, fibrine, CRP, ECBU, radiographie pulmonaire, hémocultures. S'il n'existe pas d'orientation étiologique, il est justifié de proposer une hospitalisation, qui s'impose si l'état de l'enfant n'est pas totalement satisfaisant. Les principales étiologies sont les maladies infectieuses généralisées ou localisées, les maladies systémiques inflammatoires (notamment syndrome de Kawasaki), les affections malignes, les fièvres d'origine exogène. Il faut éliminer les épisodes fébriles à répétition, la thermopathomimie et les syndromes de Münchausen par procuration.
Fièvre périodique
Fièvre périodique
Elle est définie par des épisodes fébriles de quelques jours en moyenne, séparés par des intervalles d'apyrexie pouvant se produire pendant des mois ou des années. La maladie périodique (fièvre méditerranéenne familiale) et le syndrome de Marshall (avec aphtose, pharyngite et adénite) en sont les causes principales.
La suite de cette rubrique est réservée aux professionnels de santé libéraux et pharmaciens d'officine exerçant en France (en activité, étudiants ou retraités), et disposant d'un compte valide.

Se connecter ou S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.